Menu

Une sélection des livres de la bibliothèque...

 

osteo4pattes 43a 01

L'Ostéo4pattes n°43 A – Janvier 2017

  Revue européenne d'Ostéopathies comparées  – Résonnances & Raisonnement ; Médecines, Vies & Santés - 7 euros – Mensuel – http://revue.osteo4pattes.fr 

Éditorial

Éditorial / Libre expression

« La Science qu’ils soutiennent est soutenue par un dogme. Ils vont directement à la conclusion, sans rien étudier, ni analyser, ni comprendre, et affirme gratuitement que «les soucoupes volantes cela se passe dans la tête des gens» ... ces courants de pensée estiment que la science répond à toutes les questions. Cela devient une idéologie. Hors des canons admis par la science «légale», le reste n’a pas lieu d’être.»
Jean Jacques Velasco, ancien directeur du GEIPAN organisme officiel de l’étude des observations célestes incomprises, dans Nexus N°108.osteo4pattes 42C edito

OVNIS : l’étude des soucoupes volantes est aussi peu sérieuse que celle du MRP qui est en passe de sortir du champ de la science. Les propos ci-dessus d’un personnage qui a passé très sérieusement de nombreuses années à documenter des observations célestes «bizarres» et qui conclue que 10% des observations ont vraiment une valeur qui necessite de s’interroger sérieusement sur le phénomène en cause et qui enfin déchargé de son devoir de réserve vous raconte toutes les misères subies de la part des soi-disants scientifiques qui confondent analyse et conclusions .... Il en va de même pour ce pauvre MRP. Certes nous reconnaissons bien volontiers que toutes les études déjà faites ne sont pas suffisantes, certaines mal faites, que le «mécanisme» mis en avant n’est pas forcément juste. Mais le rapport du CORTECS qui a fait grand bruit cette année me semble plein de partis pris de même nature que ceux soulevés par la citation de Velasco. Il n’est que de voir comment l’étude d’Eric Goyenvalle résumée dans ces pages a été balayée dans le rapport sans être analysée pour comprendre que le parti pris est de mise et que la conclusion est prédictible après dix pages de lecture du rapport sur les presque 300 : le MRP est une Foutaise. Hors personnellement, je suis persuadé que comme pour les Ovnis, la grande majorité de ce que l’on dit du MRP n’est pas juste mais qu’un pourcentage non seulement est juste mais ouvre des horizons vertigineux sur la compréhension de la vie qui n’ont rien avoir avec la chimie moléculaire au sens strict et qui ne seront donc jamais financés par les marchands d’appareils pour Kiné ou les labos pharmaceutiques pour médicacins (médecins à médicaments !).

Nous ne sommes donc pas prêts de voir des études avec des moyens conséquents et audacieuses dans leur conceptualisation.

A nous donc de ne pas nous laisser impressionner par des rapports qui jettent le bébé avec l’eau du bain de ne pas rester dans un dogme comme le sont les détracteurs du MRP et de revisiter de manière anti dogmatique ce mouvement qui n’est peut être pas un mécanisme mais que nous ressentons tous à notre manière. Ce numéro contient 5 textes sur le sujet. Même si nous aurions pu être 160 à raconter notre MRP, c’est un tout début de travail collaboratif, qui nous permettra sûrement de commencer ou de continuer un travail de réappropriation qui nous fera entrevoir ce qu’il y a derrière les 10% de juste ...

Pour 2017 peut être pourrions nous travailler activement sur la dysplasie du chien dont la vision officielle ne semble pas la bonne ?

Patrick Chêne

Cette page a été créée en accord avec le Dr Patrick CHÊNE, Directeur de la publication & de la Rédaction

Publicité

Bulletin d'abonnement

abonnement juin17

Les Revues

Congrès & conférences

Nous avons 640 invités et aucun membre en ligne

Recevez notre newsletter

captcha 
Aller au haut